Monte le son: Jake Bugg

Talent précoce

jakebugg2_belga

Jake Kennedy, de son vrai nom, n’est pas du genre à stagner. À l’étroit dans son village de Clifton près de Nottingham, il n’a que 18 ans quand son premier album éponyme prend tout le monde de court et la tête des charts anglais en 2012. Tout juste majeur, il veut voir le monde et ne pas végéter là où il a grandi comme il le claironne dans Two Fingers: “I got out! I got out!” Avec son délicieux accent posé sur des mélodies folks sorties d’une époque qu’il n’a pas connue, il poursuit depuis son bout de chemin le pas rapide et a sorti l’année dernière “On My One”, son troisième album (déjà!). Un disque surprenant où il explore de nouvelles pistes, notamment le rap, là où d’autres se seraient peut-être contentés de jouer la sécurité. L’immobilisme, très peu pour lui.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité