The Danish Girl, un destin bouleversant

Superbe dans son genre

danishgirl4_doc

Même si la question du genre semble devenue un sujet d’actualité, elle n’est pas récente: en 1930, un peintre paysagiste danois fut le premier à tenter une chirurgie de réattribution sexuelle. Einar Wegener devenait ainsi Lili Elbe. Mais The Danish Girl est avant tout une superbe histoire d’amour entre Einar et sa femme Gerda, laquelle va accompagner son mari tout au long de sa quête de changement d’identité. Acteur-caméléon, Eddie Redmayne s’était déjà glissé de façon époustouflante dans la peau du physicien Stephen Hawking, une prestation qui lui avait valu un oscar bien mérité. Il aurait pu récidiver un an plus tard avec cette nouvelle performance dans le film de Tom Hooper, où, aux côtés de l’excellente Alicia Vikander, il dresse le portrait tragique d’un être à la recherche de lui-même. Loin de vouloir s’ériger en manifeste, The Danish Girl est avant tout le récit fort d’un destin bouleversant.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité