PETIT ÉCRAN | Les meilleurs films de ce mercredi soir

Envie de vous détendre devant un bon film ce soir ? Voici une petite sélection des meilleurs films qui seront diffusés ce soir à la télé.

pheonix

Phoenix

De Christian Petzold (2014). Avec Ronald Zehrfeld, Nina Hoss.

Après Barbara dont le récit se déroulait en Allemagne de l’Est, Christian Petzold remonte encore dans le temps, en direction du Berlin de l’après-guerre. C’est là qu’il campe l’intrigue de ce nouveau portrait de femme, tout aussi intense, à travers une histoire d’amour aussi cruelle que bouleversante sur fond des conséquences de la Shoah. Nina Hoss, comme dans Barbara, y livre une nouvelle prestation impeccable.

*** Sur ARTE à 20h55.

Match Point

De Woody Allen (2005).  Avec Jonathan Rhys Meyers,  Scarlett Johansson.

Qu’allait donc faire Woody Allen loin de son New York adoré? Redonner le meilleur de lui-même! Il remporte en effet largement la partie dans ce Match Point en forme de piège diabolique se refermant peu à peu sur les protagonistes entraînés dans une spirale infernale. Affirmant qu’il est terrifiant de constater à quel point la vie dépend de la chance, le cinéaste se livre à une démonstration impressionnante de maîtrise. 

*** Sur France 4 à 20h55.

La chute

D’Oliver Hirschbiegel (2004). Avec Bruno Ganz, Juliane Köhler.

Berlin, 1945. Alors que le régime nazi vit ses dernières heures, Hitler se terre, retranché dans un bunker avec ses derniers partisans. Hirschbiegel s’est vu reprocher par certains d’avoir cherché à humaniser le monstre qu’était le Führer à travers un récit distancié. Pourtant, aussi dérangeant puisse-t-il paraître, ce portrait complexe s’avère saisissant de justesse, aidé en cela par la prestation exceptionnelle de Bruno Ganz.

*** Sur Club RTL à 21h15.

Le Géant Egoïste

De Clio Barnard (2013). Avec Conner Chapman, Shaun Thomas.

Il y a sans doute un peu de Ken Loach dans Le géant égoïste, où Clio Barnard décrit le parcours chaotique de deux ados du nord de l’Angleterre. Si ladite région de la fière Albion en a peut-être assez de se voir souvent décryptée sous un même angle de misère sociale – et malgré l’impression de déjà-vu -, la composition des jeunes acteurs s’avère impressionnante dans ce récit librement inspiré d’un conte d’Oscar Wilde.

** Sur France 4 à 22h50.

Plus d'actualité