PETIT ECRAN | Fifa Awards, les prix du beau football

Après un mariage avec le Ballon d’or qui aura duré sept éditions, la Fifa reprend seule le contrôle de sa remise de prix.

Fifa Football Awards ©Reporters

Contrairement au trophée du magazine France Football qui a récemment couronné Cristiano Ronaldo (photo), les Fifa Awards ne récompensent pas seulement les meilleurs joueurs de la planète foot. Ici d’ailleurs, les votants ne sont pas uniquement des journalistes, mais aussi des sélectionneurs et capitaines des équipes nationales (50 % des votes) et les supporters. Au moment d’ouvrir la soirée de gala durant laquelle se produiront Julian Perretta et Naturally 7, trois finalistes sont en course dans chaque catégorie.

Sans trop prendre de risques on peut déjà annoncer que CR7, vainqueur de la Ligue des Champions et de l’Euro, devrait remporter celle du meilleur joueur face à Antoine Griezmann et Lionel Messi (même podium qu’au Ballon d’or). Les autres sont beaucoup plus indécises. Qui, de Claudio Ranieri, champion surprise avec Leicester, Zinedine Zidane, qui a soulevé la Ligue des Champions après ses cinq premiers mois à la tête d’une équipe première, ou de Fernando Santos, champion d’Europe avec le Portugal, sera élu coach de l’année?

Chez les dames, trois légendes s’affrontent, mais avec un championnat d’Allemagne et une médaille d’or à Rio, Melanie Behringer part avec une longueur d’avance sur Marta la Brésilienne et Carli Lloyd l’Américaine. Les stars et les trophées c’est bien, mais le  football c’est aussi la passion, l’esthétique et le frisson qui seront mis à l’honneur à travers la remise du prix Puskás qui consacre le plus beau but de l’année et le prix des supporters octroyé au plus beau geste venu des tribunes.

Plus d'actualité