Sarah Jessica Parker: « Personne n’a jamais dit que Sex And The City était définitivement fini »

La star de Sex And The City se plonge dans les tourments d’une séparation pour la série Divorce. Comblée dans la vie, elle jongle élégamment entre sa carrière, ses trois enfants et un mari dévoué. Rencontre à Los Angeles.

Sarah Jessica Parker ©Prod

Laissant de côté sa bonne humeur, Sarah Jessica Parker rejoint Thomas Haden Church dans l’interprétation d’un couple d’âge mûr frappé par les effets d’un mariage brisé, la rancune de leurs enfants et l’incompréhension de leurs amis dans une série qui mélange brillamment humour et amertume.

Êtes-vous heureuse d’être de retour sur le petit écran ?

SARAH JESSICA PARKER – J’adore l’idée d’interpréter un rôle pendant longtemps dans une série, c’est fantastique! La première saison d’une série est remplie de défis, mais c’est exaltant, et ce retour à la télé est un véritable privilège.

S’agit-il d’une série tragique ou comique ?

S.J.P. – C’est une évolution constante. La tentative qui mène au divorce est parsemée d’expériences diverses. Nous n’avons pas encore déterminé s’il s’agit d’un drame au-delà des blessures infligées l’un à l’autre…

Pourrions-nous comparer Divorce à Sex And The City ?

S.J.P. – La narration est totalement différente. Cette allégresse et cette merveilleuse frivolité du monde de la mode si importantes dans n’existent pas ici. 

Comprenez-vous comment un couple peut passer  de l’amour à la haine ?

S.J.P. – Je ne le comprends pas mais je sais que ce sentiment existe chez de nombreux couples et cela doit être effrayant. Espérons qu’ils n’en viennent pas aux armes à feu comme dans la série! (Rire.) Il y a définitivement d’autres façons de transmettre ce niveau de rancœur, d’incompréhension, de frustration et d’amertume.

Comment faites-vous pour combiner votre carrière et votre vie de famille sans perdre la tête ?

S.J.P. – Je suis comme beaucoup de femmes, certains jours je suis victorieuse et d’autres, c’est un désastre absolu! Mais je dois avouer qu’il y a une énorme différence entre ma vie et celle de Frances, mon personnage dans Divorce. Vu le genre de vie que je mène et les privilèges qui me sont accordés, je ne pense pas que ce soit si impressionnant. Je suis libre d’accepter un projet quand je le veux alors que des millions de femmes ne peuvent pas se permettre un tel luxe. Le plus important est de se demander comment elles s’en sortent chaque jour avec le boulot, les enfants, les tâches ménagères et le reste! Que je m’y retrouve ou pas n’a pas d’importance, c’est simplement un privilège de pouvoir raconter cette histoire et d’avoir ainsi une connexion avec les autres femmes dans le même cas.

Est-ce que votre mari, l’acteur Matthew Broderick, vous aide beaucoup ?

S.J.P. – Je pourrais le laisser en faire un peu plus, mais je ne lui demande pas, tout simplement parce que c’est dans ma nature. Mais il me proposera son aide s’il voit que je suis débordée. Il passe aussi beaucoup de temps avec James Wilkie afin que je ne me sente pas coupable d’être la plupart du temps avec les jumelles.

Avez-vous encore le temps de vous relaxer ?

S.J.P. – Quand les filles font la sieste, je résiste à la pulsion de faire la lessive, repasser ou nettoyer et j’essaie tant bien que mal de terminer un livre que je traîne souvent pendant des semaines (rire).

Est-ce que la série Sex And The City vous manque ?

S.J.P. – Les gens me manquent… J’adore l’histoire et la chance que nous avons eue tant d’années pour la raconter mais je pense qu’il est important de connaître d’autres expériences, comme être avec mes enfants et mon mari, aller au théâtre, au ballet, faire les courses… 

Vous lui avez donc dit adieu définitivement ?

S.J.P. – Non non, personne n’a jamais dit que Sex And The City était définitivement fini! J’ai même une idée de ce que pourrait être la prochaine histoire, mais nous attendons le bon moment pour nous relancer dans cette aventure.

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Plus d'actualité