Un soir chez les Martinet

Une série qui marche, ça s’entretient. Et pour s’attacher toujours plus la fidélité des téléspectateurs, rien de tel que de rompre l’habitude d’un programme court avec un épisode spécial.

parentsmodeemploi2_f2

À l’instar des primes Plus belle la vie, France Télévisions dégaine donc son Parents mode d’emploi version longue. Pas vraiment un film – on reste dans une suite de saynètes très sitcom – mais une histoire développée sur 1 heure 45 autour d’un petit mensonge qui, bien entendu, tourne mal. L’ensemble s’étire un peu paresseusement, plombé par le manque de rythme d’une fiction qui continue de fonctionner selon le mode gaguesque du court. Mais l’on retrouve la belle complicité des acteurs de cette famille dysfonctionnelle – auxquels s’ajoutent quelques invités pour l’occasion, dont Élie Semoun en agent municipal. Et pour tout dire, ils ne s’en sortent pas mal – voire mieux – lorsque le drame menace.

Sur le même sujet
Plus d'actualité