Sacha, Sheila, Nana et les autres

Quand France 3 fait renaître les samedis soir des Carpentier, c’est le retour de l’âge d’or des variétés…

varoietes_france_3

Dans cette époque où la variété n’a plus tellement sa place à la télévision française, France 3 se fait nostalgique et réveille les samedis soir d’antan où les artistes, chanteurs et comédiens s’adonnaient, visiblement avec joie, au spectacle. L’âge d’or des variétés est un documentaire de plus de trois heures qui rend hommage au couple mythique Maritie et Gilbert Carpentier. Ces deux-là ont écrit vingt ans de l’histoire de la télévision, des années 60 aux années 80, à travers de grands shows où se mêlaient chansons, danses et sketches.

L’aventure des Carpentier – et de cette télévision pionnière – est d’abord celle d’une bande d’amis, débutée avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault et qui n’a eu de cesse de s’agrandir. Maritie Carpentier avait son préféré: Johnny Hallyday. C’est aussi celle d’une grande liberté de création où l’on ne s’interdisait rien, surtout pas un décor. “Des émissions qui manquent cruellement aujourd’hui”, affirme Serge Lama. Dans ce documentaire, beaucoup de personnalités sont venues partager leurs souvenirs autour de séquences parfois culte. Ainsi, Jeane Manson évoque sa complicité avec Julio Iglesias. Annie Cordy raconte son trac face à Alain Delon, jouant Le bel indifférent de Jean Cocteau. Laurent Baffie, alors jeune figurant, se souvient de l’arrivée de la nouvelle génération, incarnée par Balavoine et Berger.

Le retour sur ces années-là est aussi l’occasion d’une évocation émue à ceux qui ont disparu. Sacha Distel, Serge Gainsbourg, Claude François, Jean-Claude Brialy, Joe Dassin et même Barbara. Tous se sont prêtés au jeu de la grand-messe du samedi soir. Durant deux décennies, les Carpentier ont fait chanter les Français, chaque semaine. Ce soir, ils pourraient bien forcer les téléspectateurs de France 3 à entonner les classiques de la variété.

Sur le même sujet
Plus d'actualité