L’espoir émerge du noir

Deux filles, l’une voilée, l’autre pas, pleurent à Auschwitz. Voilà l’une des images marquantes de ce reportage.

getattachmentthumbnail-2

”Devoir de mémoire accompli”, ont dû se dire les courageux professeurs qui ont proposé la visite à leurs élèves, majoritairement musulmans. Pourtant, la vraie mission impossible n’était pas là: elle consistait à entreprendre ce voyage initiatique en compagnie de jeunes de l’UEJB. Provoquer la rencontre, pour amorcer le dialogue entre deux mondes que l’ignorance de l’autre et le ressenti face à l’actualité rendent antagonistes. Et de fait, progressivement, ils s’apprivoiseront, reverront leurs préjugés. ”Ce n’est pas haram de défendre les juifs”, commentera une élève. Tous ces enfants ne sont pas antisémites, constateront les étudiants. Et nous, en moins d’une heure, on aura revu beaucoup d’idées reçues. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité