Aimer ou faire le mur

Transposé dans le Paris d’aujourd’hui, une élégante adaptation de Marcel Aymé au charme réjouissant.

passemuraille_arte

Souvent relégué aux souvenirs de collège, Marcel Aymé reste un grand conteur, auteur d’une œuvre au cynisme teinté d’humour et à la fantaisie poétique. À l’image du Passe-muraille, l’une des plus célèbres nouvelles de l’écrivain, dont s’empare avec une belle inventivité Dante Desarthe. Le réalisateur transpose le charme désuet de cette histoire fantastique – publiée en 1941 – dans un Paris contemporain, où le héros Émile Dutilleul s’est organisé une vie dont le calme confine à l’ennui. Éteint à force de modération – ce n’est pas pour rien qu’il travaille au département ”sinistres” d’une compagnie d’assurances -, ce quadragénaire divorcé voit soudain sa paisible existence bouleversée par un double événement: l’arrivée d’une délicieuse stagiaire au bureau et la découverte inopinée d’un étrange pouvoir, celui de traverser les murs.

Le petit grain de folie bien caché sous une apparente banalité vient alors faire pousser de drôles d’idées dans la tête du raisonnable employé. Le voilà qui se transforme en Arsène Lupin facétieux et libertaire, dévalisant les banques, les musées et les bijouteries. Mais on ne peut pas tout à la fois traverser les murs et être traversé par l’amour. Poursuivi par une police sur les dents, Émile Dutilleul se retrouve bientôt dans une situation fort compliquée.

D’une irrésistible drôlerie, cette adaptation finement écrite est portée par un Denis Podalydès en grande forme (et couronné pour ce rôle du prix de la meilleure interprétation masculine au dernier festival de Luchon), parfait en célibataire transparent s’éveillant à la vie et découvrant sur le tard que ”mieux vaut la souffrance qu’une tranquillité stérile”. Face à lui, Marie Dompnier, révélée par la série Les témoins, apporte grâce et gaîté à cette fable sociale moins cruelle que l’originale. À la fois léger et d’une belle profondeur, un Passe-muraille tout à fait jubilatoire.

Plus d'actualité