Lilian Thuram dans Hep Taxi

L’intello du gazon

4b844a33b1146f2b5ecfac396c4543da

Lilian Thuram est passé du foot aux bonnes causes, toujours avec le même engagement.

La question est légitime: que vient donc faire le footballeur Lilian Thuram dans un taxi ertébéen qui n’ouvre même pas la porte à nos gloires nationales du ballon rond? La réponse est simple: d’abord, l’homme n’est plus footballeur. Ensuite, le Français originaire de Guadeloupe n’a jamais été un simple défenseur des verts terrains: il a aussi été un défenseur des droits humains. Il faut évidemment l’écouter sagement, ce dimanche, pour se rendre compte de tout ce qui se cache derrière une carrière dans laquelle résonnent les noms d’AS Monaco, Juventus de Turin, FC Barcelone et, bien sûr, équipe de France, dont il détient toujours le record du nombre de sélections et avec laquelle il remportait la fameuse Coupe du monde de 1998.

Il faut l’écouter pour comprendre pourquoi Lilian Thuram, déjà à l’époque de sa gloire sportive, était surnommé “l’intello du foot”. Non content d’être devenu l’un des remparts les plus robustes de l’histoire du football français, il a toujours su allier les mots et la lucidité une fois les crampons rangés. D’abord en créant la Fondation Lilian Thuram – Éducation contre le racisme, lui qui a connu les insultes raciales dès son plus jeune âge. Ensuite en écrivant (notamment) le livre Mes étoiles noires, puis en insistant sur l’importance d’une réflexion autour des préjugés dans les médias ou les discours politiques. Un engagement qui s’est poursuivi de toutes parts: réfugiés palestiniens, enfants-soldats ou sans-papiers. Contre Sarkozy et ses “racailles”. Pour les droits des femmes. Contre l’homophobie. Pour l’humanisme. Contre l’obscurantisme. Au point qu’un jour, il sera reproché à l’ex-compagnon de Karine Le Marchand d’être un “donneur de leçons”. Encore une fois, il faut l’écouter sagement pour comprendre que Thuram ne donne de leçons à personne: il veut juste montrer qu’il y a un monde derrière les stades…  

Sur le même sujet
Plus d'actualité