PETIT ECRAN. Les protestataires numériques

Ce mercredi soir, La Une se plonge dans le monde des hacktivistes. 

Devoir d'enquête ©RTBF

Dans le monde opaque des hackers, tout le monde n’a pas les mêmes motivations. Si on a traditionnellement tendance à connoter négativement les pirates informatiques, certains ont choisi de mettre leurs compétences au service de leurs convictions. Les hacktivistes se voient comme des protestataires numériques. Leurs attaques ne servent pas à voler des données confidentielles mais plutôt à envoyer un message à ceux qui en sont la cible. C’est le cas des membres de Downsec qui ont accepté d’ouvrir les portes de leur monde. Banques, hommes politiques, institutions ou encore multinationales font les frais de leur courroux. Dans un autre style, les “pedohunters” jouent les cyberjusticiers pour traquer les pédophiles. Les intentions de ces militants du Net sont généralement louables mais leurs actions restent illégales et certains parfois n’hésitent pas à se substituer à la justice…

 

Plus d'actualité