Une investigation scientifique trépidante.

Traque au VIH

sidaheritagecolonial2_arte

Tout part d’une hypothèse audacieuse: le Sida aurait des racines coloniales et sa propagation trouverait son explication dans l’histoire du Congo belge et du Zaïre. Carl Gierstorfer, après une première interview avec Peter Piot, scientifique belge qui fut l’un des premiers à constater les ravages du Sida à l’hôpital Mama Yemo de Kinshasa et à dire qu’il s’agissait bien d’une maladie hétérosexuelle (et non pas réservée aux homosexuels), embarque dans les valises pleines d’un autre Belge, direction Kinshasa. Dirk Teuwen recherche des vieilles souches du Sida, enfermées dans de la paraffine, au fil des laboratoires désargentés de la RD Congo. Alors que l’enquête scientifique progresse, Gierstorfer évoque aussi les conséquences terribles de la colonisation belge au Congo et son impact sur une pandémie qui fera, bien plus tard, près de quarante millions de morts.

Sur le même sujet
Plus d'actualité