Sevrage imminent

Edie Falco endosse pour la dernière fois ses habits d’infirmière accro aux médocs. Un final satisfaisant?

nurse_jackie1_be

Fallait bien que tout ça cesse un jour. Pendant six années, Jackie Peyton (Edie Falco, Les Soprano) nous a fait partager son quotidien d’accro aux médicaments. Avec ses hauts, et surtout ses bas. Tout au long de la série lancée en 2009 aux États-Unis, celle qui bosse en tant qu’infirmière à l’Hôpital All Saints de Manhattan n’est jamais parvenue à décrocher de son addiction. En conséquence de quoi, son entourage s’est délité et l’a progressivement fuie. Kevin (Dominic Fumusa), son mari, l’a quittée pour une autre. Et aujourd’hui, elle ne voit plus ses filles autant qu’elle le voudrait. Une situation qui ne devrait d’ailleurs pas s’arranger: en fin de saison précédente, la junkie était victime d’un accident qui lui vaut, en ce début de salve inédite, de se retrouver (temporairement) derrière les barreaux. Résultat des courses, la voilà qui s’apprête à perdre la garde de ses enfants, mais aussi sa licence. Impossible pour elle désormais d’exercer son métier.

On la connaît: têtue comme elle est, ce n’est pas ce qui va l’empêcher d’arriver à ses fins. Mais à quel prix? Dans son malheur, elle pourra quand même compter sur Eddie (Paul Schulze), ce pharmacien qui a été son amant et l’a sans cesse fournie en drogue. Son problème, à lui, on l’a compris, c’est qu’il est accro à Jackie… À noter également l’arrivée d’un nouveau personnage dans le feuilleton: Tony Shalhoub (l’ancien Monk) va venir remplacer Peter Facinelli (le Dr Fitch Cooper, présent depuis l’origine) et interpréter le Dr Bernard Prince, qui s’avérera un soutien précieux pour l’héroïne. Reste à savoir comment tout cela va se finir. À ce stade, et sans dévoiler davantage l’intrigue, on peut juste vous dire que le point final conclura la fiction logiquement, en satisfaisant les fans de la première heure. Bye bye Jackie!

Sur le même sujet
Plus d'actualité