PETIT ECRAN. Dressé pour tuer: un grand film contre la xénophobie

Adapté du livre de Romain Gary, le film raconte l'histoire d'une jeune femme qui a recueilli un chien blanc blessé, conditionné dès son plus jeune âge pour tuer tous les Noirs qu'il croise. À (re)découvrir absolument.

Dressé pour tuer _ Fuller _ Arte _ 271016

Aidé de son ami Curtis Hanson (tristement disparu le 20 septembre dernier), Fuller écrit le scénario de Dressé pour tuer en dégraissant le magnifique livre de Romain Gary dont il est adapté. Exit donc Jean Seberg, les Black Panthers, les émeutes raciales et les critiques violentes à l’égard de Brando… pour ne plus retenir que le thème: un brave chien est conditionné par des racistes pour attaquer les Noirs. Premier choix du réalisateur, Jodie Foster doit décliner le rôle de Julie qui échoit à la très naturelle Kristy McNichol. Comme à son habitude, le franc-tireur Fuller laisse de côté la psychologie pour ne plus montrer que la brutalité des faits, sans complaisance. Grand film contre la xénophobie porté par la musique viscérale de Morricone, Dressed To Kill va pourtant connaître un destin inattendu: jugé… “raciste”, il est mis au placard par la Paramount et Fuller, écœuré, s’exile en Europe durant 13 ans.

Plus d'actualité