Le cours des villes

Londres a sa Tamise, Paris sa Seine… Les principales villes américaines se sont également construites en bordure d’un fleuve nourricier et parfois emblématique.

usafileau1_arte

Arte lance une éclairante série documentaire et serpente le long des rives de Detroit, Miami, Colorado Springs ou encore Chicago. Premier arrêt: Los Angeles. Car oui, la Cité des anges a également sa rivière, même si une grande partie de ses habitants l’ignore. Dans un État où l’eau vient souvent à manquer, la nature a été façonnée pour que l’or bleu atteigne les collines de Hollywood. Aujourd’hui, le cours du fleuve Los Angeles, véritable cale sèche de béton aux périodes les plus arides, sert de terrain de course à des citadins en manque de sensations. Sur d’autres portions, on tente de valoriser la nature et les sports de glisse au cœur de la ville.

Sur le même sujet
Plus d'actualité