Toit, mon toit

Cabanes perchées dans les arbres de Papouasie, maisons troglodytiques en Iran, tours écolos dressées dans le ciel d’Italie…

habiterlemonde-lesilesdulaarte

Les habitats sont fort différents d’un pays à l’autre, fonction des modes de vie mais également des contraintes environnementales et climatologiques. Le philosophe Philippe Simay, spécialiste des questions architecturales et urbaines, a décidé de quitter son amphi pour sillonner le monde et tenter de donner à comprendre le sens de certains logements atypiques. Première étape: les îles flottantes du lac Titicaca où résident les Uros, l’un des peuples les plus anciens de la région. Sympathique, ce tour d’horizon vient alimenter une nécessaire réflexion sur notre manière d’habiter le monde. Un usage à repenser pour vivre en sécurité, mais aussi en harmonie, avec un environnement qui a bien changé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité