Robert Doisneau, le photographe humaniste

Les photos d’une vie

robertdoisneaulerevoltedumer

Clémentine Deroudille retrace son histoire familiale à travers le portrait intime de son célèbre grand-père, Robert Doisneau. Né à Chantilly en 1912 et mort en 1994 à Montrouge, il doit sa notoriété internationale à son travail autour de Paris et sa banlieue, résumé par un cliché, Le baiser de l’Hôtel de ville, mais l’homme a tout photographié: des usines Renault aux photos de mode et de publicités en passant par les portraits de personnalités et de milliardaires de Palm Springs. Le documentaire, composé d’archives inédites, dépeint un homme joyeux au regard fin et (im)pertinent, qui mêlait étroitement sa passion pour l’image et sa vie de famille. Aujourd’hui encore, les filles de Robert Doisneau gèrent la transmission de cet héritage culturel. Robert Doisneau, le révolté du merveilleux est l’hommage à un artiste et le doux portrait d’une famille française. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité