Chirac, le sympa

Loin de l’Élysée

belgaimage-76425348

Il y a quelques semaines, on le donnait pour mort, souffrant d’une infection pulmonaire, après de nombreux pépins physiques depuis son départ de la présidence. Alors, les médias ont retrouvé de l’intérêt pour Jacques Chirac. Ce soir, France 2 sort du bois, à quelques encablures de la primaire à droite, pour revenir sur celui qui reste le président le plus sympathique pour les Français. Un programme au titre éloquent, L’homme qui ne voulait pas être président, qui replonge dans le développement politique de celui que Pompidou surnommait “mon bulldozer”. Avant d’embrasser le milieu social aisé de son épouse, Chirac a bourlingué aux USA, dans la marine, frayé avec les communistes. Mais l’histoire retiendra plutôt de lui qu’il était un tueur politique (Giscard et Sarkozy s’en souviennent encore), quelqu’un qui changeait de masque à son aise et qui demeure, même pour ses proches, un mystère.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité