Chicago Fire, au feu les pompiers

Chicago Fire entame sa quatrième saison avec quelques changements au niveau du casting…

03_nup_171720_0035

Après New York, c’est à Chicago que Dick Wolf a planté le décor de ses séries à succès. Chicago Fire (qui a fait des bébés sous la forme de Chicago PD puis de Chicago Med), première série de la saga, entamera sa cinquième saison en octobre, aux USA. Chez nous, 13ème Rue propose la quatrième saison – encore inédite en Belgique francophone. Ces 23 épisodes marquent un tournant qui a visiblement convaincu le public puisque les audiences n’ont jamais été aussi bonnes outre-Atlantique. Tout d’abord, exit Peter Mills (Charlie Barnett), remplacé par deux petits nouveaux. L’ambulancière Jessica “Chili” Chilton (Dora Madison), sa fraîcheur et sa folie passent de personnage récurrent à permanent. Jimmy Borelli (Steven R. McQueen, le petit-fils de…) rejoint l’équipe en tant que jeune pompier… rêvant de devenir ambulancier. Les deux “gamins” doivent s’intégrer dans une équipe soudée mais confrontée à de nombreux dangers. Parce que, c’est bien connu, quand on est pompier/ambulancier, le quotidien ne suffit pas. Il faut aider la police à arrêter des criminels, se frotter aux pires mafieux et maintenir un bar à flot. En ce début de saison, le couple Dawson/Casey (enfin couple, découple et recouple, on sait comment cela se passe, dans les séries) sera également mis à rude épreuve. Au programme, aussi, des crossovers (croisements entre plusieurs séries) avec Chicago PD et Chicago Med. Ces épisodes spéciaux trouveront leur conclusion dans les autres séries. Frustrant? Nenni, il vous suffit de vous mettre aux deux autres programmes. On ne vous a pas précisé qu’il ne fallait pas avoir de vie en dehors des séries? Vous pouvez aussi accepter de ne pas avoir le fin mot de l’histoire. Car c’est aussi la force des Chicago: même si les épisodes sont portés par un fil rouge, les spectateurs peuvent rater quelques rebondissements sans être perdus… 

Sur le même sujet
Plus d'actualité