Échappées belles: un été en Algérie

Embarquement pour une Afrique du Nord pleine de vie, de paysages colorés et de cultures inestimables.  

echappes_france_5

Le printemps arabe mêlé aux actes terroristes perpétrés par une minorité infime en a convaincu beaucoup: les voyages dans le monde arabe sont à oublier. La situation y serait trop instable, trop angoissante. Les pays concernés en ont souffert, voyant le tourisme – dont beaucoup vivaient – chuter dramatiquement. Une mauvaise réputation, cela s’acquiert vite. Au point d’en faire oublier qu’il y a quelques années, l’Afrique du Nord, notamment l’Algérie, représentait une destination de vacances privilégiée pour les Belges et les Français à la recherche d’un exotisme pas trop lointain. Car, au-delà de la facilité de la langue – le français y est presque autant pratiqué que l’anglais – les lieux proposent des paysages superbes et variés. Du désert au cœur des cités, les visiteurs y découvrent des splendeurs culturelles (sites, musées …) à chaque fois qu’ils lèvent le nez. Pas étonnant que, dans la foulée de Thalassa, Échappées belles s’intéresse à l’Algérie. Au mois de juillet, Raphaël de Casabianca s’y est rendu avec ses collaborateurs. Leur but? Dénicher des perles dont le grand public européen ne connaît pas l’existence. Des découvertes qui rappellent que, contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, l’Algérie possède une fascinante culture contemporaine. Fidèle à ses habitudes, l’équipe d’Échappées belles a rencontré des artistes, des artisans ou encore des restaurateurs dont le travail enrichit le patrimoine déjà bien étoffé de leur pays. Des femmes et des hommes qui défendent bec et ongles une Algérie mésestimée sur le plan international, ces dernières années. Ce magnifique reportage n’en a que plus d’intérêt…

Sur le même sujet
Plus d'actualité