Véto & Co, ça sent le carton

Jamais deux sans trois. Après deux saisons à suivre le quotidien du docteur Cath et de ses collègues, RTL a décidé de prolonger l’expérience de l’émission vétérinaire en lançant Véto & co.

veto_rtl_tvi

Comme ses prédécesseurs, le nouveau rendez-vous animalier dominical devrait attirer les téléspectateurs jusque décembre. On ne change pas une équipe qui gagne a-t-on l’habitude de dire. Pourtant, si le concept ne change pas d’un iota, le casting, lui, a été totalement renouvelé.

Commençons par présenter les nouveaux protagonistes. À l’affiche, vous retrouverez le couple formé par Laurent et Emmanuelle dite Manu. Complémentaires et inséparables depuis leurs études, ils ont ouvert un énorme centre vétérinaire de 1.500 m2 pour petits animaux. Emmanuelle, passionnée d’équidés depuis l’enfance, a fait de la médecine sportive pour chevaux sa spécialité. La Waterlootoise a d’ailleurs collaboré avec les équipes belges et françaises de jumping. Enfin, le truculent Olivier qui a fait des animaux sauvages son dada. Ours, loups, lynx ou encore bisons: armé de ses flèches anesthésiantes, l’Ardennais est l’un des rares vétérinaires à s’occuper de ce type d’animaux en Belgique. Diversifiée dans les pratiques et les profils et composée de “bons clients”, l’équipe concoctée par la production devrait faire mouche auprès du grand public.

Si RTL s’intéresse logiquement aux audiences, les quatre vétérinaires, eux, espèrent pousser la population à moins appréhender le passage dans leur cabinet. À la sensibiliser à l’évolution de leur profession aussi: “La médecine vétérinaire va de plus en plus loin et on peut faire des choses de plus en plus fines” explique Manu. Laurent, son collègue et mari poursuit: “Scientifiquement, quasiment tout est possible, comme en médecine humaine, mais les gens ne le savent pas. Notre but est aussi de lever cette peur des gens qui pensent que lorsqu’on va chez le vétérinaire, ça passe ou ça casse”.

Sur le même sujet
Plus d'actualité