Message personnel dans les orages de la vie

Pour cette cinquième saison des Orages, Stéphane Pauwels revient avec deux témoignages aussi surprenants qu’émouvants.

orages_vie_2_rtl_tvi

Entre la compassion et l’empathie, on a parfois souri. On s’est même laissés attendrir. Entre les mains de Stéphane Pauwels, on a avant tout découvert des êtres humains, avec leurs forces et leurs failles. Dans ce premier numéro des Orages de la vie, il est fort à parier que les violons se remettront à jouer. Le premier cas n’est pas des plus facile. Éva et Michel viendront témoigner de la terrible épreuve qu’ils vivent depuis le 3 décembre dernier. Leur fille, Laura, 12 ans, s’est donné la mort dans sa chambre. L’adolescente était victime de harcèlement via les réseaux sociaux depuis des mois. L’affaire avait été médiatisée et les deux parents mènent depuis lors un combat quotidien pour sensibiliser les jeunes. Le suicide est en effet la deuxième cause de décès chez les adolescents, après les accidents de la route.

Un autre sujet d’intérêt public sera abordé dans l’émission. À travers les concours de beauté, Jessica Proost, 26 ans, a révélé sa nature cachée. La demoiselle, qui a concouru au titre de Miss Hainaut, a profité de la soirée de présentation des candidates au titre de Miss Belgique 2017, dont elle faisait partie, pour confier son étonnant secret: sa transsexualité. Prénommée Christopher, et donc née de sexe masculin, Jessica n’a jamais été en accord avec elle-même, jusqu’au processus de transformation qui a abouti il y a quelques années. Aujourd’hui, c’est une femme comme les autres, et libre. Quand on sait que le comité Miss Belgique l’a encouragée lors du casting, c’est également la preuve d’une belle ouverture d’esprit dans notre pays. L’esprit de revanche, d’ailleurs, Stéphane Pauwels connaît, et c’est aussi pour ça qu’on l’apprécie dans ce rôle de passeur d’émotions.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité