Leila Slimani se livre à domicile

La main sur le berceau

isopix_22620748-106

Thierry Bellefroid amène le phénomène de la rentrée littéraire chez son lecteur. Chanson douce, le deuxième roman de Leila Slimani, cumule de fait les sélections (Goncourt, Renaudot, prix de Flore). À raison, tant ce jeune auteur excelle dans la peinture froide de l’atroce. Après l’addiction au sexe, elle aborde le sujet de la nounou tueuse. De la vie d’une femme qui tue froidement les deux enfants dont elle a la charge (on ne vous spoile pas, le décor est planté dès l’incipit et s’inspire d’un faits divers). Une escalade dans l’horreur dépeinte de main de maître… et décortiquée dans cette émission indispensable.  

Sur le même sujet
Plus d'actualité