IHECS Corner: des reportages étudiants sur la RTBF

En collaboration avec l’IHECS, La Trois organise une double soirée thématique consacrée aux travaux des futurs praticiens de l’information.

capture_decran_2016-09-11_a_13

Réaliser un reportage ou une enquête journalistique est un travail fastidieux. Il ne suffit pas d’embarquer son micro et sa caméra, et de foncer tête baissée vers l’inconnu. C’est un projet réfléchi qui se mûrit, s’étudie, se finance et se construit sur une longue période. Au cours de leurs années de master, les étudiants de la section Presse et Information de l’IHECS sont amenés à réaliser, par groupe de trois ou quatre, un mémoire dit “médiatique”. À savoir un travail concret qui n’a d’autre ambition que celle de pouvoir être diffusé à la télévision. La Trois offre cet honneur à six de ces travaux, diffusés au cours de deux soirées aux thématiques très différentes. Présentées par Caroline Veyt, ces IHECS Corner nous feront voyager à travers la Belgique, l’Europe et le monde.

Ce lundi 12 septembre à 21h05, La technologie dans la peau (photo), un reportage sur les progrès techniques en matière de transhumanisme, nous interrogera sur les progrès et limites, techniques et éthiques, de l’intégration d’appareils technologiques à l’intérieur du corps humain. Nous partirons ensuite en Bosnie-Herzégovine enquêter sur les cicatrices encore béantes du conflit ethnique qui a fait rage entre 1992 et 1995. L’équipe de Sang Tabou a rencontré des enfants nés de viols commis pendant la guerre civile en Yougoslavie. Coup sur coups ponctuera cette première soirée avec les témoignages poignants de femmes migrantes victimes de violences conjugales en Belgique.

Lundi prochain 19 septembre à 21h15, direction Athènes, pour traiter non pas de la crise des migrants mais de la détérioration des conditions de vie des Grecs les plus précarisés et de leur difficulté à accéder aux soins de santé. Après La santé grecque à bout de souffle, cap sur le Nord avec le reportage Islande, l’éruption touristique. Ce pays qui abrite à peine 330.000 habitants voit son nombre de visiteurs étrangers augmenter d’année en année jusqu’à atteindre récemment le million! Une invasion nocive pour la nature exceptionnelle de l’île. Pour finir, nous nous envolerons pour l’Amérique du Sud et le Pérou à la rencontre des Indiens dans la ville pour découvrir qu’à Lima, le peuple indigène des Shipibos éprouve des difficultés à s’acclimater à la civilisation.

Malgré certaines approximations techniques, ces reportages originaux dressent des portraits de société touchants, parfois surprenants, mais toujours sincères du monde actuel. Des productions derrière lesquelles se cachent, peut-être, les visages de la télévision de demain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité