Série d’utilité publique

«Maura, c’est le rôle d’une vie». Quand il s’agit d’évoquer son personnage transgenre dans Transparent, on l’aura compris, Jeffrey Tambor n’y va pas par quatre chemins.

1301122

À 72 ans, l’acteur invité du Festival de Monte-Carlo avoue avoir «amélioré son jeu» en interprétant ce senior qui décide d’assumer sa féminité. «Je fais partie de ces interprètes qui ont pour habitude d’anticiper leurs scènes. Mais avec Maura, il m’arrive de ne pas savoir comment en appréhender certaines. Je ne peux qu’être affecté par elle.» Au-delà de ces bénéfices professionnels, le comédien est conscient de l’impact que la série peut avoir sur la société. «J’ai eu toutes sortes de réactions de la communauté LGBT. Dont des remarques négatives (…) Aujourd’hui, je peux dire qu’on a gagné leur confiance, alors qu’ils n’ont pas toujours été correctement représentés à l’écran.» Il peut se féliciter en tout cas d’avoir apporté un peu de «lumière» sur ce sujet encore tabou. Un grand monsieur pour une grande fiction.

Sur le même sujet
Plus d'actualité