Les autres jeux

Même si, par rapport à Londres il y a quatre ans, la couverture télévisée francophone des Jeux Paralympiques de Rio est considérablement réduite, on peut saluer l’iniative de France Télévisions et de la RTBF de leur octroyer une belle visibilité.

paralympics_belga

Quinzièmes du nom, gonflés de vingt à vingt-deux épreuves et un instant menacés – faute de billets vendus -, ces paralympiques accueilleront une délégation belge forte d’une vingtaine d’athlètes, parmi lesquels Marieke Vervoort (photo), spécialiste du sprint en fauteuil et qui, récemment, déclarait songer à l’euthanasie au terme de l’événement. Par ailleurs, contrairement à son homologue olympique, le comité paralympique, sauf retournement de dernière minute, n’accueillera pas d’athlètes russes, eux aussi empêtrés dans un vaste dopage d’état. Regrettable.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité