La fête des Belges

En plus de la présence de quelques stars de Rio, le Van Damme prévoit quelques belles surprises.

belgaimage-95353202

Grâce à cette (belle) année olympique pour nous, Belges, le Mémorial Ivo Van Damme aura, pour sa quarantième édition, une saveur toute particulière. Wilfried Meert, à l’origine de l’événement depuis son origine, l’avait bien pressenti. Il ne se contente pas de le fêter au stade Roi Baudouin, puisqu’il a imaginé, entre autres, un 200 mètres en ligne droite sur le piétonnier de Bruxelles, dimanche passé, ce jeudi 8, un concours du lancer du poids féminin sur la Grand-Place. En présence du podium olympique!

Au-delà de ces festivités, on rappelle, plus sérieusement, que le meeting qui représente pour beaucoup d’athlètes internationaux leur rendez-vous fétiche, a une nouvelle fois l’honneur de faire office de finale de la Ligue de Diamants, 7e du nom. Une compétition qui regroupe les 14  rencontres les plus importantes du monde (Rome, Oslo, Londres, Zurich…). Une bonne part du gratin mondial de l’athlétisme sera donc de la partie dans notre capitale. Comme, par exemple, la perchiste brésilienne Fabiana Murer et le spécialiste kenyan du steeple Paul Koech, spécialement venus faire leurs adieux à la piste.

Mais cette année, l’accent sera plus noir-jaune-rouge que jamais. Nafissatou Thiam (photo), médaillée d’or à Rio de l’heptathlon, concourra au saut en hauteur, tandis que notre quatuor – les trois frères Borlée, avec Julien Watrin – si brillant quatrième du 4 X 400 mètres – s’alignera sur un 400 mètres individuel. Le champion d’Europe Thomas Van der Plaetsen, 8e du décathlon, participera quant à lui au saut en longueur. Mais la belle initiative de la soirée concernera le 4 X 100 mètres féminin des Jeux de Pékin de 2008 (Olivia Borlée, Kim Gevaert, Hannah Mariën, et Elodie Ouedraogo) qui, suite à une énième histoire (russe) de dopage, pourra récupérer sa médaille d’or. Avec huit ans de retard!

Sur le même sujet
Plus d'actualité