Coupe Davis: une étape abordable

On croit à nos chances...

tennis_iso

Moins d’un an après une finale historique face à la Grande-Bretagne, l’équipe nationale belge de tennis, sixième mondiale, se doit de franchir ce barrage de repêchage face au Brésil (19e), en vue de retrouver le groupe mondial dès 2017. Une mission abordable sur papier, d’autant que l’équipe articulée autour de David Goffin et Steve Darcis bénéficie de l’avantage du terrain (à Ostende) pour la sixième fois (!) consécutive, et donc du choix de la surface (sur dur plutôt que sur terre battue, qui convient aux Brésiliens). Johan Van Herck, le coach national, mise sur un fort soutien du public, 10 000 personnes pouvant remplir la Sleuyter Arena d’Ostende, spécialement réaménagée pour l’événement. Le vainqueur de ce week-end poursuivra sa route lors de huitièmes finales, disputés en mars prochain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité