Le “Revenge” de Laetitia Milot

L’actrice de PBLV prend les commandes d’un feuilleton gorgé de loi du talion. La vengeance est un plat qui, en, plateau télé, se mange aussi réchauffé. 

lavengeanceauxyeuxclairs

Des années après la mort de son père, une jeune femme débarque incognito dans une cité balnéaire huppée. Gorgée de haine sous des abords angéliques, elle a recours à une fausse identité pour assouvir sa vengeance dans un milieu VIP. Non, La Une ne rediffuse pas  Revenge. Il s’agit du pitch de la « saga de la rentrée », une tentative de revival des sagas de l’été avec Bernard Yerl ès mais sans les rosés piscine, signée TF1 et coproduite par la RTBF.  

Là où les fans pourront s’amuser à compter les ressemblances avec la série américaine diffusée entre 2011 et 2015, du côté de la production, on aime à parler d’un thème fort qui marqua Dumas et inspira son Comte de Monte-Cristo. Plus chic. Laetitia Milot, la barmaid du Mistral reconvertie en déesse de la vengeance, aime à se focaliser sur les différences: « Elle n’a pas changé de visage! Il n’y a pas le chien… », s’amusait-elle en interview après avoir assuré que tout était différent, des personnages à l’intention. Elle n’a quand même pas revu la prestation d’Emily VanCamp, sait-on jamais. « Je ne voulais pas être influencée dans le personnage, je voulais que ça soit vraiment Olivia », explique l’actrice qui s’est retrouvée face à ce qu’elle considère comme un grand défi d’actrice. « C’est le premier rôle que j’ai de femme avocate, mature, qui n’a pas peur, qui fonce qui est en même temps manipulatrice, dans la vengeance. Il y a beaucoup d’amour, elle est touchante, attachante car il faut qu’elle ait coeur, que l’on comprenne ses motivations ». Gageons que l’on peut s’attendre dans cette « saga » a des rebondissements aussi surprenants que la dernière aventure de Mélanie dans Plus Belle La Vie qui n’est « pas vraiment morte ». 

Sur le même sujet
Plus d'actualité