The Lobster

lobster_2_betv

Yorgos Lánthimos a secoué le cocotier de Cannes l’année dernière avec cette fable aussi féroce que drôle sur la tyrannie sociale. Jugez plutôt… Récemment célibataire, David s’enregistre comme tous les “solitaires” dans un immense hôtel de luxe où il a pour devoir de trouver une femme dans les 45 jours. S’il échoue, il sera transformé en animal de son choix. Lánthimos (Canines) continue de creuser avec génie son sillon de la science-fiction intime et son        passage par Hollywood (les stars Colin Farrell, photo, et Rachel Weisz, excellentes, sont de la partie) n’a en rien émoussé sa science du cadre ni son propos violemment anticonformiste. Piqué de personnages pittoresques et dingos, absurde, décalé, dérangeant, cynique et violent parfois, mais tendre aussi, ce curieux homard (le “lobster” du titre) vous tend la pince ce soir. Acceptez le deal, vous n’allez pas regretter le voyage!

Plus d'actualité