Mistral gagnant

À l’occasion de sa deuxième semaine de diffusion des J.O. de Rio, France 3 nourrit les fans de Plus belle la vie frustrés avec une rafale d’épisodes diffusés en prime time.

plusbellelavie_france_3

“Vive le sport!” disait Gérard Holtz. À cette affirmation s’oppose “Trop de sports, tue le sport.” Pis, cela tue Plus belle la vie! Les fans du feuilleton l’ont souvent pensé, voire crié, à France 3. Les matches à rallonge de Roland-Garros, les championnats de natation ou les rencontres de football féminin sont la plaie de ceux qui ne semblent pas pouvoir survivre sans leur dose quotidienne de drames marseillais. Alors, quand arrivent seize jours de compétitions olympiques, les aficionados de Plus belle la vie retiennent leur souffle. Lors des derniers J.O. d’hiver, pour compenser les déprogrammations, France 3 avait proposé des prime times le mardi, regroupant les épisodes prévus la semaine précédente. Cette fois, à l’occasion de la diffusion des Jeux de Rio, la chaîne publique a encore mieux anticipé.

Ainsi, les dopés à PBLV ont droit à deux jeudis olympiques, soit deux semaines de quotidienne réunies en deux soirées. Et les épisodes sont disponibles sur le site aux horaires habituels. Ô joie des fans français! Pour les Belges, ces deux soirées Plus belle la vie: l’intégrale sentent davantage la rediffusion. Mais quand on aime, on ne compte pas les visionnages. La récente résurrection de Mélanie (Laëtitia Milot, “superstar”, mais toujours là!), les plans machiavéliques d’Arnaud, les doubles jeux, les enquêtes, et le train-train quotidien des uns et des autres… Plus belle la vie est une drogue dure pour tous ceux qui se sont laissé prendre aux facéties du storytelling soap-opéresque à la française. Avec elles, la vie est plus belle!

Sur le même sujet
Plus d'actualité