Jeux Olympiques: va y avoir du sport

Deuxième semaine de compétition dans la “cité merveilleuse”, pour s’en sortir dans le programme kilométrique des jeux, suivez le guide!

isopix_22593012-063

 Avec 48 disciplines représentées à Rio, chaque jour offre son lot d’exploits et d’images insolites. Ces sept prochaines journées, qui vont voir se dérouler des épreuves stars en course à pied, tant en sprint qu’en endurance, ne devraient pas déroger à la règle. Pour la délégation belge aussi, la semaine sera déterminante pour remplir les objectifs fixés.

Pour la première fois depuis 1988 et les Jeux de Séoul, certaines épreuves d’athlétisme ont été programmées en matinée pour coller aux fuseaux horaires européens et… aux désirs des diffuseurs télé. Vous ne devrez donc pas vous lever au milieu de la nuit pour profiter des finales du 100m (lundi), du 200m (jeudi) et du relais 4x100m (vendredi), toutes propriétés d’Usain Bolt depuis 2008. Le Jamaïcain, déjà dieu vivant du sprint, pourrait réaliser un exploit absolument légendaire en réalisant le triplé pour les troisièmes olympiades consécutives. À côté du sprint, le 10.000m devrait aussi apporter son lot de spectacle avec le Britannique Mo Farah en tête d’affiche.

Plusieurs de nos meilleurs espoirs de médailles entrent également en piste. Le décathlonien Thomas van der Plaetsen, tout juste couronné aux championnats d’Europe, pourrait bien continuer sur sa lancée et créer la surprise. Pour se faire une place parmi le gratin mondial, il devra être performant de mardi à vendredi. Evi Van Acker, notre skipper médaillée de bronze à Londres il y a quatre ans, devrait faire partie de la finale qui se déroulera lundi dans la magnifique baie de Rio. On compte aussi beaucoup sur Philip Milanov spécialisé dans le lancer du disque. Le colosse brugeois (1m98, 110 kg), spike d’or et vice-champion d’Europe depuis sa victoire le mois passé à Amsterdam, sera – on l’espère – en finale samedi.

Enfin, si un podium sur 400m risque d’être difficile à atteindre pour Kevin et Jonathan Borlée dimanche, leurs chances paraissent plus élevées dans le relais 4x400m qui débute vendredi 19. Les Belgian Tornados, qu’ils composent avec leur frangin Dylan et Julien Watrin, ont fait le plein de confiance en devenant les rois européens de la discipline en juillet. En résumé, si vous êtes assidu dans votre suivi, vous avez des chances d’entendre résonner la Brabançonne au pied du Corcovado.

Sur le même sujet
Plus d'actualité