Allez les Belges!

De Philippe Gilbert à David Goffin, en passant par les Red Lions, la Belgique peut briller sur tous les fronts à Rio.

kirsten_flipkens4_isopix

Ce samedi à Rio, il y aura comme un petit parfum de Tour de France, puisqu’un peloton de 144 coureurs se disputera le titre – particulièrement attendu – de champion olympique cycliste, autour de la base militaire de Fort de Copacabana. Sur un parcours de 241 kilomètres jugé sélectif, où tant les spécialistes des classiques que les grimpeurs pourraient s’exprimer, on retrouvera surtout ceux qui ont fait l’actualité du mois de juillet: de Christopher Froome à Nairo Quintana, en passant par Romain Bardet, Vincenzo Nibali, Fabian Cancellara, Alejandro Valverde et autre Joaqim Rodriguez. Côté belge, Philippe Gilbert emmènera une solide équipe de cinq coureurs, dans laquelle on retrouvera Tim Wellens, Greg Van Avermaet, Serge Pauwels et le benjamin Laurens De Plus. On rappellera que, depuis l’ouverture de l’épreuve aux professionnels en 1996, Axel Merckx reste le seul Belge à avoir pu, en 2004 à Athènes, décrocher une médaille (de bronze). Ils seront donc nombreux à vouloir succéder au sulfureux Kazakh Alexandre Vinokourov, qui avait terminé sa carrière en s’imposant à Londres il y a quatre ans.

Si ce week-end marque le début dans bien d’autres disciplines (basket, équitation, football, handball, judo, natation, water-polo…), le sport belge gardera un œil sur David Goffin, Yanina Wickmayer et Kirsten Flipkens, qui seront trois beaux ambassadeurs en tennis. Mais on épinglera surtout les grands débuts des Red Lions en hockey sur gazon: cinquièmes de la dernière olympiade et actuels cinquièmes mondiaux, ils sont en mesure de forger un exploit, dans un groupe les réunissant avec la Grande-Bretagne – qu’ils affrontent ce samedi -, le Brésil, l’Australie, l’Espagne et la Nouvelle-Zélande. Quant aux hockeyeuses, elles n’ont hélas pu se qualifier pour le tableau final…

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité