La nef des fous

Dangereux pour eux-mêmes, certains malades mentaux le sont aussi pour les autres.

reporters_psychiatrie3_doc

Au-delà de l’aspect médical, se confronter aux malades mentaux représente un risque, pour l’encadrement professionnel comme pour l’entourage. En janvier dernier, à Schaerbeek, un patient de 19 ans a poignardé sept personnes au sein même du centre dans lequel il était suivi. Reporters a tenté d’apporter des clés de compréhension grâce à une immersion totale dans un des plus grands hôpitaux psychiatriques de Belgique: le Chêne aux Haies à Mons. On y rencontre tous les profils: des schizophrènes, des personnes dépressives ou souffrant d’addictions. Chacun y est entré pour des raisons différentes: sur base volontaire, sur ordre du juge ou d’un médecin. Le personnel est capable de gérer les comportements inadaptés et les actes violents. Mais rien ne les protège tout à fait. Un reportage percutant et malheureusement trop court.

Sur le même sujet
Plus d'actualité