Citius altius fortius

Vous êtes prêts? Eux aussi. À quelques heures du coup d’envoi des J.O., on tâte le pouls des athlètes.

Citius altius fortius

Solennellement allumée le 21 avril dernier sur le site antique d’Olympie, la rituelle flamme des Jeux olympiques rejoint Rio ce soir, après un parcours de 22.000 kilomètres. Le coup d’envoi de deux semaines d’épreuves sportives internationales, où concourront notamment 396 athlètes français (un record) et 105 belges. Mais avant d’admirer le spectacle – qui commence à 23 h avec la cérémonie d’ouverture retransmise depuis le mythique stade rénové de Maracanã -, France 2 vous propose de goûter la vie d’un champion en phase de préparation.

En compagnie de Stéphane Diagana, recordman d’Europe du 400 mètres haies, Adriana Karembeu et Michel Cymes sont partis suivre les entraînements de quelques membres de la délégation française. Depuis le temps qu’ils se penchent sur ces pouvoirs extraordinaires du corps humain, les deux animateurs commencent – et nous avec eux – à bien connaître les règles à suivre pour se façonner un physique au top et un mental d’acier. Qu’importe, ils jouent les candides avec humour, tâtant du ballon ou du fleuret pour expérimenter eux-mêmes. Une observation qui permet de comprendre comment, alors que 65 % de nos aptitudes seraient liées à des facteurs génétiques, certains athlètes moins bien lotis que d’autres parviennent à se distinguer.

Plus spécialisé et donc plus efficace qu’auparavant, l’entraînement se révèle aussi plus personnalisé, s’ouvrant à de nouvelles méthodes pour mieux conduire les sportifs au sommet: recours à un préparateur mental enseignant la sophrologie ou la programmation neurolinguistique, étude des préférences motrices déterminant les points forts de chacun, coaching en souplesse pour renforcer la cohésion et la responsabilisation d’une équipe… Pas de doute, ces fous du sport sont assez extraordinaires. Le resteront-ils jusqu’à l’extinction de la flamme olympique?

Sur le même sujet
Plus d'actualité