Une belle année

L'année prochaine, une relation fusionnelle d'adolescentes

anneeprochaine_1_betv

Les compétitions de courts métrages dans les festivals de films ainsi que l’excellente programmation en la matière de La Trois permettent régulièrement de découvrir des jeunes talents prometteurs. La Namuroise Vania Leturcq faisait partie de ceux-ci, laissant entrevoir dans ses trois premiers courts un potentiel et une griffe bien à elle. Confirmation avec ce passage réussi au long-métrage, dans lequel la réalisatrice dresse un double portrait, tantôt sensible, tantôt sensuel, de deux jeunes amies fusionnelles à l’entrée de l’âge adulte, dont les chemins de vie vont suivre des trajectoires différentes. Le thème n’est pas neuf, mais Vania Leturcq parvient pourtant à lui insuffler une belle énergie et une réelle intensité.

Plus d'actualité