Queen Africa

Cap sur le grand Sud: entre la Corne et l’Afrique australe, deux voyages dans une nature sauvage.

lafriquedesparadisnaturels-e

Oubliez l’image d’une Éthiopie exsangue et sèche, ravagée par la famine. Ce vaste pays de la Corne de l’Afrique est autrement plus divers et contrasté que dans l’imaginaire occidental. Il y a bien sûr le très inhospitalier désert du Danakil, le plus chaud site de la planète avec 34 °C en moyenne – territoire des Afars, gardiens du sel qui continuent de récolter ce qui était autrefois considéré comme l’or blanc de l’Éthiopie. En son centre trône le volcan Erta Ale, “montagne fumante” et unique lac de lave permanent au monde. Mais prenez un peu de hauteur et le paysage est tout autre. Toujours au Nord, le Simien offre les montagnes parmi les plus hautes du continent – vous êtes ici sur le toit de l’Afrique. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce parc national aux teintes rose piquées de vert est le refuge de nombreuses espèces endémiques, comme le babouin gélada que le réchauffement climatique oblige à partager sa nourriture avec les cultivateurs amharas.

Axé sur la nature – en dépit d’un trop court détour par quelques-unes des fameuses églises orthodoxes d’Éthiopie, creusées dans la roche –, ce documentaire embrasse large et promptement. Mais il réserve de jolies séquences, comme cette collaboration entre un petit oiseau surnommé le grand indicateur et les éleveurs suri pour trouver la direction des ruches et en partager le miel. Si vous êtes plus amateurs de rencontres, il vous faudra changer de chaîne et de pays. Sur Arte, Philippe Gougler met le cap plus au Sud pour explorer le Zimbabwe et la Zambie – toujours en train et toujours avec un sourire contagieux. Une autre Afrique, tout aussi belle et dont la découverte reste marquée par les impressionnantes chutes Victoria, quelques expériences nouvelles (la cuisine et la médecine traditionnelle sont pleines de surprises) et les conversations impromptues avec les usagers du rail.

Sur le même sujet
Plus d'actualité