Les disparues de l’A6: trente ans après

Lumière sur une affaire qui a secoué les annèes 80'

devoirenquete_2_belga

Août 1984. Marie-Agnès Cordonnier et Françoise Bruyère, deux jeunes Belges, disparaissent près d’un pont à Mâcon, en Saône-et-Loire. Sans laisser de trace. Douze ans plus tard, on retrouve, dans la même région, le corps d’une jeune fille, Christelle Blétry, charcutée de plus de 120 coups de couteau. Avant elle, il y avait eu Sylvie, en 1987, étranglée avec un fil de fer, puis une autre Christelle, massacrée au couteau dans la cave d’une HLM du Creusot. En tout, plus d’une dizaine de femmes vont subir un sort funeste. On les appelle les disparues de l’autoroute A6. La justice va mettre des années à débusquer les premiers suspects. Depuis le combat de la mère de Christelle Blétry jusqu’au passage en justice de Jean-Pierre Mura, reconnu coupable du meurtre, Devoir d’enquête décortique une procédure judiciaire chaotique, où les liens entre l’enquête et les parents auront été bien souvent tendus.

Sur le même sujet
Plus d'actualité