Dans les méandres du Kongo

Le parcours d'un pays

kongo_belga

1480. Le navigateur portugais Diogo Cão débarque sur les rives du vaste royaume Kongo. Il remonte le fleuve Nzadi (Zaïre) et se retrouvera trois ans plus tard à Mbanza-Kongo, la capitale. Plus tard, il amènera avec lui des missionnaires, qui convertiront le roi Nzinga à Nkuwu, qui sera rebaptisé Jean. Le commerce d’esclaves des Portugais fait florès, et sape complètement l’état Kongo. Quatre siècles plus tard, Léopold II enverra Stanley pour explorer les alentours de ce grand fleuve, et commencer une colonisation à marche forcée du pays. Le roi barbu a le caoutchouc du Congo dans le viseur et tire son épingle du jeu lors de la Conférence de Berlin, qui marque le grand “partage” de l’Afrique. Kongo, série documentaire produite à l’occasion des soixante ans de l’indépendance, retrace, du premier contact avec les Portugais jusqu’aux événements de juin 1960, le parcours d’un pays bien plus vaste, désormais, que le Royaume Kongo originel, dont l’histoire reste marquée par la souffrance. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité