Révolutionnaires dans l’âme

Stéphane Bern se penche sur ces femmes qui ont fait la Révolution française

secretshistheroine_2_belga

Le 14 juillet 1789, il y a donc 227 ans, le peuple français prenait la Bastille. Les manuels d’Histoire s’en souviennent comme le point culminant de la Révolution française, qui a mis fin au règne de Louis XVI. Ces mêmes manuels content en long et en large les exploits d’hommes, héros de ce soulèvement. Parmi ces grands noms, peu de femmes hormis celui de Charlotte Corday. Pourtant, de nombreuses figures féminines mériteraient qu’on leur rende hommage, tant elles ont pesé dans ce combat pour l’égalité. Beaucoup d’entre elles se sont battues contre la pauvreté, pour une éducation ouverte à tous. Elles ont milité pour une société plus juste. Et elles en ont payé le prix fort. Car, dans la période trouble qui a suivi la Révolution, la Terreur, les têtes tombaient par milliers (17.000 en un an), à la moindre contestation. Et c’est en s’opposant à ce régime sanglant – servant l’idéal de certains révolutionnaires mais certainement pas le peuple dans son ensemble – que ces femmes se sont illustrées. A commencer par Charlotte Corday, qui assassinat Marat. Mais on peut aussi citer Olympe de Gouges – considérée comme une des pionnières du féminisme français et qui fut décapitée suite à ses prises de position contre le pouvoir en place – Manon Roland, Thérésa Tallien ou encore Théroigne de Méricourt. Autant de personnalités dont les sacrifices ont quelque peu été oubliés au profit de ceux de leurs camarades masculins. Pourtant, leurs idées progressistes et leur vision moderne ont grandement influencé les sociétés contemporaines. Stéphane Bern rend hommages à ces pionnières, figures déterminantes du passage au nouveau régime. Une autre version – moins populaire mais tout aussi intéressante – de la Révolution française.

Sur le même sujet
Plus d'actualité