Tout pour mon fils

Kiefer Sutherland joue les pères courage dans les derniers épisodes de cette série thrillo-fantastique plutôt réussie…

touch_2_rtl_tvi

Vacances scolaires obligent, RTL-TVI ressort de ses placards une série pas toute fraîche. Lancé en 2012 et annulé en 2013, Touch marquait le grand retour de Kiefer Sutherland à la télévision, après la (première) fin de 24 heures: chrono. La fiction, créée par Tim Kring (Preuve à l’appui, Heroes), se penche sur Martin Bohm (Kiefer Sutherland – photo) et son fils Jake (David Mazouz), un duo extrêmement atypique. Le premier se consacre corps et âme au second, enfant autiste qui n’a jamais prononcé un mot. Mais Jake lit dans les chiffres des connexions surnaturelles entre des événements qui n’ont a priori aucun rapport. Ce “pouvoir” fait de lui un atout précieux. Et pas uniquement pour les personnes aux intentions innocentes. Vous la voyez poindre, la théorie de la conspiration?

En deuxième saison – diffusée cet été sur RTL-TVI – les héros joignent leurs efforts à ceux de Lucy (Maria Bello, Urgences et La momie 3) et de sa fille Amelia (Saxon Sharbino), adolescente également dotée de pouvoirs étonnants. Les “surdoués” sont désormais traqués de toutes parts et leur protection devient de plus en plus périlleuse… Si ce pitch en a séduit plus d’un, cette deuxième saison de Touch n’a pas convaincu le grand public américain. La série, qui rassemblait environ 12 millions de téléspectateurs par épisode en 2012, a chuté à un peu plus de 2 millions un an plus tard. Autant dire que la prolongation n’a même pas été envisagée. Kiefer Sutherland et ses compères ont fait leurs adieux lors d’un final cohérent (contrairement à bon nombre de fictions annulées).

Plus d'actualité