Camarade Duras

L'amante et l'écrivaine

isopix_17242342-001

Il y a ses livres, il y a ses films. Mais il y a surtout une voix incroyablement envoûtante qui vous happe dès les premières confidences, claire et franche. Duras par Duras, c’est plonger dans l’histoire au côté d’un guide captivant à la remarquable intelligence. Et elle en vécut, des pages d’histoire. Depuis son enfance en Indochine où l’injustice la saisit, où le vide ne trouve à être comblé que par les mots couchés avec une étonnante sincérité. Si les sujets égrenés par ce très beau montage d’archives sont nombreux, l’on retient surtout la vision politique de l’écrivaine, communiste de cœur qui resta “inconsolable de la perdition de l’idée révolutionnaire” causée par le stalinisme. Une conscience affûtée, souvent désespérée, mais animée parfois d’un réjouissant éclat de rire. Et d’une subversion toujours contagieuse lorsqu’elle invoque le bonheur de la désobéissance.

Sur le même sujet
Plus d'actualité