L’humour en a-t-il encore dans le ventre?

Après un carton dans les salles de France et de Navarre, le ventriloque Jeff Panacloc et son singe Jean-Marc font leur show en prime. 

jeffpanaclocperdlecontrole-2

Même pas peur. Six mois après l’échec cuisant de Puppets!, le concours de pantins orchestré par Jean-Luc Reichmann (moins de 2.700.000 téléspectateurs), TF1 tente à nouveau la marionnette en prime time. Cette fois, le diffuseur a néanmoins de plus grandes garanties de succès: le ventriloque qu’ils envoient sur scène avec son singe en peluche fait exploser les billeteries depuis trois ans, en Europe et aux USA, avec son spectacle « Jeff Panacloc perd le contrôle » et c’est Arthur qui assurera le pré-show.

Anciennement électricien, l’humoriste de 29 ans raconte la naissance de Jean-Marc, sorte de Tatayé du 21eme siècle: « A 18 ans, un véritable déclic s’est opéré lors de ma rencontre avec David Michel, ventriloque français des années 1970, et son personnage Nestor le pingouin, dans un cabaret parisien. Il est devenu mon mentor et m’a fait découvrir cet art dont j’ignorais tout. La ventriloquie est devenue une passion et à 23 ans, j’ai décidé de me consacrer uniquement à elle. Tout ce qui touche de près ou de loin à l’univers de la marionnette en général, me fascine« . Pour l’écriture de ce premier spectacle, entamée il y a dix ans, Jeff Panacloc raconte s’être nourri principalement « du quotidien, une source d’inspiration infinie. J’écoute la radio, regarde les chaînes d’info, les programmes consacrés aux people. »

A l’heure de la consécration « en solo » à une heure de grande écoute, le ventriloque qui a fait ses classes télévisuelles chez Patrick Sébastien, prépare la relève de son premier succès: « grâce à la diffusion sur TF1, la boucle est bouclée. Je suis en train d’écrire mon second spectacle, un nouveau chapitre s’ouvre… » Un programme court géré par Panacloc et son Jean-Marc avait été annoncé par la chaîne privée mais il semble en stand-by pour le moment. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité