En route pour les J.O.

Les athlètes européens ont une dernière chance de se qualifier pour Rio…

athletisme_1_isopix

Coincés quelque part entre l’Euro de foot, Wimbledon, plusieurs Grands Prix de Formule 1 et les Jeux Olympiques de Rio, impossible d’affirmer que les Championnats d’Europe d’athlétisme représentent l’événement sportif de l’été. D’ailleurs, la compétition, qui se déroule à Amsterdam du 6 au 10 juillet, a été aménagée en vue des J.O.: pas question pour les athlètes d’en faire trop, à moins d’un mois du Brésil. Les championnats dureront donc cinq jours au lieu de sept et ne proposeront ni épreuve de marche, ni marathon – les spectateurs n’auront qu’un semi-marathon.

Ne croyez pas pour autant que les sportifs se déplaceront les mains dans les poches à Amsterdam. Car, alors que l’athlétisme russe peut faire une croix sur une quelconque médaille olympique (l’équipe a été bannie de Rio à cause d’une affaire de dopage systématisé), beaucoup d’autres Européens rêvent encore d’un voyage au pays de la samba. Et Amsterdam représente – pour ceux qui n’ont pas encore leur ticket – la dernière chance de réaliser le minima de leur spécialité, synonyme de participation aux J.O. En ce sens, la compétition sera intéressante, même si les plus grandes stars de l’athlétisme mondial risquent de briller par leur absence, parce qu’elles sont déjà qualifiées et préfèrent se reposer. Ou tout simplement parce qu’elles ne sont pas vraiment Européennes (jusqu’à preuve du contraire, la Jamaïque et les USA ne sont pas sur le Vieux Continent).

Bref, ces championnats mériteront le coup d’œil pour les amateurs et un suivi sérieux pour les inconditionnels. Mais personne n’est dupe: l’épreuve du 100 mètres à ne pas manquer aura plutôt lieu à la mi-août, sur le continent sud-américain…

Sur le même sujet
Plus d'actualité