Meurtres au bout du monde

Il est toujours de bon ton, dans une conversation mondaine, de glisser que l’on ne consomme pas la télévision comme tout le monde.

brokenwood_2_france_3

Par exemple? « Les fictions américaines et françaises, c’est bien gentil, mais on fait de très bonnes choses ailleurs. » En Nouvelle-Zélande, par exemple, où la série policière Brokenwood a eu beaucoup de succès. Elle s’est exportée et a conquis le public français, qui découvrira la deuxième saison des enquêtes de l’inspecteur Shepherd (Neill Rea) dès cette semaine (un inédit suivi d’une rediffusion). Le policier se penchera sur de nouveaux crimes lors de quatre épisodes inédits en France. Parfois comparé à Inspecteur Barnaby, Brokenwood décrit avec toujours autant de brio la vie dans des petites bourgades où tout le monde se connaît mais où chacun tente de préserver ses secrets. Cette deuxième saison a ravi les Néo-Zélandais. Avant, sans doute, de convaincre les spectateurs de France 3…

Sur le même sujet
Plus d'actualité