Les malheurs de Céline

Sous l'argument "je ne veux rien cacher à mes fans", Céline Dion a toujours su tirer profit de ses malheurs en tirant le plus fort possible sur la corde sensible.

celine_1_belga

Objectif: rendre son existence hyper-émouvante à coups de « mon René est malade, mes enfants sont congelés, René est vraiment très malade, mes enfants sont enfin décongelés ou, ça y est, mon René est décédé ». C’est à ce dernier que la chanteuse a voulu « rendre hommage » à travers le documentaire René et Céline: s’il suffisait d’aimer, où la Québécoise exprime sa rencontre avec son mari/producteur/mentor, et l’infinie tristesse qui s’est emparée d’elle lors de sa mort en janvier dernier. Comme si ça n’arrivait qu’à elle. Comme si c’était normal, quand on est l’une des stars les plus riches de la planète, de mériter plus de réconfort et de compassion que les autres. Ridicule ou lamentable: à vous de choisir…

Sur le même sujet
Plus d'actualité