Euro 2016: la sécurité au rendez-vous?

Ce n'est un mystère pour personne: après les attentats de Paris et de Bruxelles, l'Euro s'annonce comme une manifestation à haut risque.

piecesconviction_1_france_3

Récemment, l’état d’urgence a été prolongé jusqu’au 26 juillet en France. Manuel Valls, qui n’est pas le dernier lorsqu’il s’agit d’agiter un épouvantail sécuritaire, a expliqué qu’on n’avait « jamais connu une telle menace, à un tel niveau ». Certains ont même soulevé la question qui fâche: faut-il annuler l’Euro? Un sondage datant de fin mars montrait que 80 % des Français étaient contre. Donc, place au sport roi. Pièces à conviction mène l’enquête sur la sécurité des stades (un programme qui peut se révéler bien utile pour tous les détenteurs de billets), qui sera inévitablement renforcée. En toile de fond, les hooligans, qui se sont déjà distingués pour leur manif anti-musulmans à la Bourse de Bruxelles, constituent également une menace de premier ordre.

Sur le même sujet
Plus d'actualité