Ce(ux) qui reste(nt)

Encore une belle série danoise…

lesheritiers_1_arte

La télévision danoise s’est brillamment illustrée avec des séries comme Borgen, The Killing ou Bron/Broen. Sa dernière création, une nouvelle pépite couronnée d’un double Fipa d’or en 2014, nous arrive enfin avec un tout autre thème, bien loin du polar ou de la politique. Les héritiers (The Legacy à l’international) met en scène les trois enfants d’une célèbre artiste, nés de deux pères différents et trimballant avec eux les scories d’une enfance chaotique marquée par l’esprit libertaire de leur mère. A la mort de celle-ci, ils découvrent qu’elle a légué sa maison et atelier à la jeune Signe, fruit d’une brève aventure qui ne sait rien de ses origines. Les voici désormais quatre, divisés face au testament mais unis malgré eux par un passé pas banal. Un drame familial très attachant, qui interroge pertinemment le rapport entre la génération 68 et ses rejetons.

Plus d'actualité