La boxe : entre risque et plaisir

Télé crochets

invivo_2_doc

Longtemps, la boxe fut considérée comme une discipline brutale et particulièrement virile, cantonnée à de petites salles peu accueillantes au fin fond d’une banlieue. Jusqu’à ce qu’elle devienne si tendance que les gants s’imposent aujourd’hui jusqu’au cœur des beaux quartiers, accessoire chic de ceux – et de plus en plus celles – qui veulent se sculpter un corps et un mental d’acier. Populaire donc, la boxe n’en demeure pas moins risquée, notamment lorsque les pratiquants décident de jouer les Mohamed Ali. In Vivo a fait un tour sur le ring pour y tâter l’ambiance et y a rencontré Jean Claude. Lui a renoncé aux uppercuts depuis que sa carrière professionnelle l’a mené à l’hôpital – un K.-O. de trop. Désormais entraîneur auprès de jeunes, il évoque les plaisirs comme les dangers de ce sport de combat très en vogue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité