Sortez vos mouchoirs

À peine remis du départ de Derek? Préparez-vous à une saison pleine de rebondissements et de larmes, encore!

greyanatomy_1_doc

Au terme de la onzième saison, Shonda Rhimes, la créatrice de la série, nous avait promis un ton plus léger. Les scénaristes ne nous avaient en effet pas épargnés, entre l’absence de Cristina, le drame de Samuel, le bébé d’April et Jackson, la fin du couple Callie/Arizona et la mort de Derek. Les médecins du Grey Sloan Mémorial allaient-ils enfin être heureux et profiter des joies de la vie? Rien n’est moins sûr!

Pourtant, cette douzième saison (toujours en cours aux ÉtatsUnis) commence plutôt bien. Meredith, Maggie et Amélia cohabitent dans un joyeux foutoir, April revient de la zone de guerre où elle était partie se changer les idées, Alex et Jo ressemblent presque à un couple modèle, Callie et Arizona gèrent leur séparation comme des pros. Mais très vite ce bel ensemble va se fissurer et les conflits vont éclater. Personne n’y échappera. Il se pourrait même que l’un des personnages phares disparaisse. Nous ne vous dévoilerons rien des intrigues qui jalonnent cette saison, ce serait vous en ôter le plaisir de la découverte. Sachez seulement que vous aurez intérêt à garder la boîte de mouchoirs à portée de main.

Les larmes ont toujours été un grand moteur du succès de Grey’s Anatomy. Mais là où Shonda Rhimes a réussi un coup de génie c’est qu’elle a réussi à donner un véritable coup de fouet à une série qui en est à sa douzième saison. Adieu les intrigues du couple Meredith/Derek qui finissaient par ressembler aux Feux de l’amour. On découvre enfin une Meredith digne des premières saisons. Et la prise d’importance des nouveaux personnages amène un vent de fraicheur inattendu. Que du positif donc. Les dirigeants d’ABC ne s’y sont pas trompés: la saison 13 est d’ores et déjà signée. Reste à voir qui y participera.

Sur le même sujet
Plus d'actualité